Les métiers du transport public sur France Info (14/10/2013)

Ouverture aux jeunes et moins jeunes, aux salariés en reconversion, aux non diplômés, le secteur des transports publics est une « profession très ouverte ». Voilà le message que Jérôme Nanty, administrateur de l’UTP, a fait passer en direct sur France Info dans l’émission « On s’y emploie » animée par Philippe Duport et Raphaëlle Duchemin, lundi 14 octobre 2013.

70 % des recrutements des entreprises de transport public se font pour des postes de conducteur. Cette particularité permet aux entreprises de rester ouvertes et accessibles aux non diplômés. « C’est la force de ce métier, de s’adresser à des profils extrêmement différents », explique ainsi Jérôme Nanty. Les employeurs s’occupent ensuite de la formation de leurs futurs conducteurs en leur permettant d’acquérir le permis D, un CAP ou un Titre professionnel. Mais le secteur sait aussi mettre en avant d’autres filières : « On a des besoins dans les activités de maintenance » et de « fonctions d’encadrement, de proximité » ajoute l’administrateur de l’UTP, par ailleurs secrétaire général chez Transdev.

Les transports publics sont un secteur structurellement créateur d’emplois. Avec 842 nouveaux emplois créés en 2012 dans le seul transport urbain de province, les effectifs ont encore augmenté de + 1,9 %. Cette augmentation est stable depuis 5 ans (+ 2 % par an). Parmi les salariés, 98,1 % sont en CDI et 95,2 % travaillent à temps plein. La formation continue de ces conducteurs est également importante dans le secteur : 58,1 % des salariés du transport public ont ainsi bénéficié d’une formation en 2012 (consultez la synthèse du bilan social du transport public urbain de l’UTP). Les transports publics proposent ainsi une situation durable à ses salariés. Pour postuler, les personnes intéressées peuvent contacter localement les réseaux de transport public de leur commune ou de leur département, les missions locales pour l’emploi, ou se rendre à Pôle Emploi avec qui les entreprises de transport public ont des accords.

Pour consulter le portail de l’émission « On s’y emploie », cliquez ici.

 

Notre site utilise des cookies pour une meilleure expérience de visite.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus