Marché français

Le 31 mars 2006 marque le début de l'ouverture à la concurrence du fret ferroviaire en France sur les lignes nationales. La SNCF perd donc son monopole pour le transport ferroviaire des marchandises. 

Après une année de forte croissance en 2007, le transport ferroviaire de marchandises repart à la baisse en 2008, avec un recul de 4,7 % des tonnes-kilomètres réalisées en France (40,6 GTK). C'est l'effondrement des transports internationaux (- 13,5 %) et plus encore des transports en transit (- 26,8 %) qui explique ce recul. Le transport national (26,2 GTK) connaît, à l'inverse, une poursuite de la croissance (+ 4,0 % après + 2,5 % en 2007), tirée par la montée en puissance des nouveaux opérateurs.

En rythme annuel, le transport ferroviaire national reste donc orienté à la hausse : malgré une légère diminution des transports réalisés à la SNCF, la montée en puissance des autres opérateurs ferroviaires (y compris VFLI) explique cette croissance : ils représentent désormais environ 10 % des tonnes-kilomètres transportées et 13 % des tonnages.

Source : MEEDDAT/SOeS - Les transports en 2008 (premiers résultats) - mars 2009

 

 

Notre site utilise des cookies pour une meilleure expérience de visite.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus